• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dolpo 2017

Trek au Dolpo 2017



Kaigaon - Dolpo 2017

Basa 2017

Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.


Retour au Népal - février/mars 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

L'école de Thuman - Népal

Présentation du projet
et début du chantier



Reconstruction de l'école de Thuman



La nouvelle école de Thuman

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Témoignage séisme au Népal
Image aléatoire
Galerie

La crise sanitaire que nous vivons fragilise beaucoup d’associations humanitaires
et rend très difficile la poursuite de leurs activités.



SolHimal, grâce à l’implantation de son bureau au Népal, de ses différents partenaires en Inde et de son bureau à Strasbourg peut mettre à votre disposition ses compétences pour la gestion de vos parrainages tout en vous laissant, si vous le souhaitez, maîtres de l’organisation avec vos partenaires.
Nous aurons à cœur de répondre à vos attentes.

N’hésitez pas à nous contacter si vous ne souhaitez plus continuer vos actions plutôt que d’arrêter, ce qui serait pénalisant pour les personnes que vous aidez.

Contactez le responsable parrainages de SolHimal au 03 88 27 33 00 ou par courriel : parrainages@solhimal.org
 
 
Syndication SORIG - distribution gratuite de médicaments et activités sociales pendant le confinement du COVID


SORIG a été créé en 1988 par feu Dr Tsultrim Sangay dans une région isolée du Dhorpatan, à l’Ouest du Nepal, à 3000 - 3500 m d’altitude et à 500 km à l’ouest de Kathmandu.

L’Ecole s’appelle « Sorig Bumshi School » (Ecole des 4 Sciences Médicales du début de la Tradition). Le but principal de l’école est de préserver la Médecine Traditionnelle et de dispenser un enseignement médical traditionnel à des adolescents venant des régions pauvres et isolées de l’Himalaya et désireux d’apprendre la Médecine Traditionnelle par les plantes. SORIG enseigne 3 langues aux étudiants ; le tibétain, l’anglais et le népalais, mais priorité est donnée au tibétain car tous les manuels de médecine Traditionnelle sont écrits en tibétain. Actuellement Sorig compte 24 étudiants, un médecin (Amchi* Namsay Lama) et 4 enseignants pour les autres matières. Solhimal France soutient 22 étudiants grâce à des parrainages. 2 étudiants sont des moines du monastère Bonpo et leurs études sont payées par le monastère.

En 2006 la nouvelle école de médecine Sorig a été construite à Kathmandu suite au transfert de l’ancienne école qui se trouvait à Dhorpatan. En effet, suite à l’assassinat par les maoïstes du médecin tibétain qui enseignait à Dhorpatan, il avait été décidé d’installer l’école à Kathmandu et de revenir à Dhorpatan chaque année pour la cueillette des plantes. Tous les ans, les étudiants sont donc en stage pratique pendant 3 mois (Août à Octobre) à Dhorpatan ou au Dolpo, pour apprendre l’usage des plantes médicinales qu’ils font sécher avant de les redescendre à Kathmandu.

Cependant, à cause du confinement lié à l’épidémie du COVID 19, il n’a pas été possible pour eux de se rendre en 2020 à Dhorpatan mais les cours ont continué à être dispensés à Kathmandu.

Les étudiants en quarantaine reçoivent une alimentation nutritive (nourrissante). L’école primaire du monastère près de l’école SORIG a été utilisée pour les quarantaines. Après 7 jours de quarantaine on a pratiqué le test PCR et tous les rapports étaient négatifs.


Afin d’apporter une aide concrète pendant cette pandémie, les étudiants et leurs professeurs ont participé à différentes actions telles que :

Distribution gratuite de médicaments
Séance de méditation
Participation à un camp de santé dans la région du Téraï au Népal où l’équipe de Sorig, dirigée par l’Amchi Yungdrung Tsewang, a distribué des médecines favorisant la résistance au corona virus. Pendant cette période, 8052 personnes ont bénéficié de soins dont 3100 hommes, 2802 femmes, 1700 enfants, 150 personnels de sécurité policière et 300 malades chroniques.
Le coût de cette opération a été d’environ 1000 euros. L’école Sorig aimerait refaire une opération semblable en dispensant gratuitement des médecines et en organisant des séances de méditation.

Budget (en roupies)







Désinfection des bâtiments de SORIG






Préparation de plantes à infuser pour une distribution gratuite






Préparation de médecine tibétaine Sygial Remsung pour distribution gratuite. Ces pilules protègent des maladies contagieuses






Etude de l’urine pour le diagnostic






Prise de température






Désinfection des mains avant de franchir la porte de l’école et du monastère






Cultures de légumes par les étudiants pendant le confinement, pour leur usage et également pour distribution aux plus démunis.





séances de méditation pour aider les personnes en dépression pendant le confinement






Prof Geshe Denyi distribuant le lunch







les étudiants prenant leur petit déjeuner






Lit pour la quarantaine






Collecte de fruits acides (Lapsi) pour fabrication des médecines





camp de santé dans le Teraï