• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dolpo 2017

Trek au Dolpo 2017



Kaigaon - Dolpo 2017

Basa 2017

Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.


Retour au Népal - février/mars 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

L'école de Thuman - Népal

Présentation du projet
et début du chantier



Reconstruction de l'école de Thuman



La nouvelle école de Thuman

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Témoignage séisme au Népal

Nous recherchons



● Marmites - fait-tout de grandes capacités

Si vous avez des marmites (fait-tout) de grandes capacités dont vous voulez vous débarrasser, nous les remettrons à une association « amie » de Strasbourg qui en a grand besoin.

Merci de prendre contact avec SolHimal au 03 88 27 33 00 ou par courriel : projets@solhimal.org
Par avance toute l’équipe de SolHimal vous remercie
 
 
Syndication Actualité alarmante au Népal




Actualité alarmante au LangTang - Népal


Actuellement, l’actualité n’est pas rassurante au Népal. La météo fait état d’une forte mousson. Kathmandu a les pieds dans l’eau.

S’ajoute à cela des conditions déplorables à travers le pays et tout particulièrement au LangTang qui se voit une fois de plus touché durement par une mousson qui fait d’énormes dégâts.
Depuis plus d’une semaine, les importantes précipitations liées à la mousson entraînent avec elles des glissements de terrain, d’effroyables coulées de boue, des crues rapides de rivières et des inondations record.

La population n’est pas épargnée et nous déplorons déjà dans le LangTang plus d’une dizaine de victimes, des habitations ensevelies, des terres agricoles saccagées, des récoltes détruites qui laissent présager une nouvelle crise alimentaire dans cette région déjà sinistrée par les tremblements de terre de 2015.


Nous restons en contact avec notre bureau de Kathmandu et nous prenons des nouvelles de nos partenaires locaux, de nos filleuls, de leurs familles qui doivent affronter cette nouvelle catastrophe de plein fouet.