• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Rangwang Dronme

Découvrez notre magazine
en ligne.

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN

Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA

1ère partie


2ème partie


3ème partie


Diaporama réalisé par Patrice BEHRA, Président de SolHimal
10 jours à Basa dans la famille de ma filleule
BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Edith Groshenny


Diaporama réalisé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal
Retour vers ma famille Népalaise, rencontre des filleul(le)s des ami(e)s, distribution des cadeaux pour les enfants de la part de leur parrain/marraine respectif et distribution d'argent , bénéfice de ventes faites pour les parrainages et l'aide aux villageois selon les besoins des plus démunis.
 

Des nouvelles du pensionnat de TIMURE dans le Langtang
où nous parrainons des enfants




Suite aux conditions difficiles survenues en 2015 dans cette région, la vie de la population du Langtang est devenue incertaine et beaucoup de familles vivent maintenant dans un complet dénuement et toujours sans abri.
Cette région au Nord de Kathmandu a tout d‘abord été gravement meurtrie par les 2 tremblements de terre des 25/04 et 12/05/2015 ainsi que leurs centaines de répliques. Quelques mois plus tard, suite à l‘annonce de la nouvelle constitution en août 2015, une ethnie du Teraï, plaine limitrophe avec l‘Inde, s‘est révoltée. Les Indiens ont alors fermé leurs frontières avec le Népal, stoppant leurs exportations pendant 7 mois, ce qui a entrainé une hausse exorbitante du prix des produits de première nécessité, au marché noir.

Malgré les difficultés d‘intervenir au Népal après le tremblement de terre, Solhimal a maintenu les 2 chantiers prévus d‘août à octobre 2015 dans le Langtang, région très durement touchée. 2 groupes se sont relayés pendant cette période pour réparer les dégâts et continuer les travaux prévus.

Vous pouvez voir sur les 2 diaporamas le dur travail effectué par les 2 chefs de chantier, Philippe DA SILVA et Patrice BELLENFANT avec leurs équipes.

En mai 2016, nous avons dû en urgence faire procéder à la casse d’un rocher de plusieurs tonnes qui avait dévalé la montagne et s’était par miracle arrêté à 4 mètres du pensionnat menaçant de continuer sa course lors des pluies de mousson ou d’autres secousses, et bien sûr, d’enfoncer le mur arrière du pensionnat.
Audry STEINLE, un ingénieur qui a passé 3 mois au Népal en 2016 pour l‘étude de différents projets de reconstruction a supervisé ces travaux.
Grâce à nos chefs de chantiers et leurs équipes et grâce à Audry nous avons pu remettre en état ce pensionnat qui a pu accueillir à nouveau les enfants des villages du Langtang.

Vous pouvez consulter, plus bas, le rapport financier du 1er Quadrimestre 2016. Comme vous pouvez le voir, le coût d‘un enfant pensionnaire est de 42 euros sans les frais de gestion de SolHimal et 47 euros avec ces frais. Jusqu‘à maintenant SolHimal a financé le déficit de ce pensionnat grâce aux ventes réalisées dans nos expositions.

Pour information, nous avons 8 nouveaux enfants à parrainer dans ce pensionnat, n‘hésitez pas à nous contacter si vous avez des personnes, dans votre entourage, intéressées par un parrainage.

Nous espérons que vous aurez plaisir à regarder les vidéos ci-jointes et nous restons à votre disposition si vous avez des questions.

En vous remerciant de votre soutien.

Le bureau et le Comité de SolHimal




Chantier Langtang du 02 au 28/08/2015


Chantier Langtang du 20/09 au 15/10/2015


Destruction du rocher en Mai 2016



rapport financier du 1er Quadri 2016





Chantier Solidaire à RABGAYLING (Inde du Sud) du 26/07 au 18/08/2016



26 Juillet : Départ de Strasbourg pour la majorité du groupe et récupération à Francfort de 2 participants. Départ pour Mascate sur Oman Air. Longue correspondance avant d'embarquer pour Bangalore sur un 737 très fatigué (comme le groupe d'ailleurs). Arrivée à Bangalore où après le passage chaotique de l'immigration on retrouve Lobsang et le minibus du monastère qui nous conduira à Rabgayling.

Arrivée le 27 Juillet à 22h après 29 heures de voyage depuis Strasbourg.

28 Juillet : Matinée d'organisation, puis chargement de 36 arbres (mango et sapota) pour planter au village E. La mousson nous rattrape et la plantation se termine sous une pluie battante les pieds dans la boue.

29 Juillet : Plantation aux villages A K et J, sous un temps gris mais moins humide. Le soir, 6 membres du groupes sont invités a l'anniversaire d'un enfant du village E, ballons, cadeaux, gâteau d'anniversaire et momos à volonté.

30 Juillet : plantation aux villages B et I, activités en parallèle avec le tri des vêtements et la répartition des médicaments pour les différentes affectations. Préparation de notre participation à l'inauguration de la salle commune du camp prévue le 6 Août.

31 Juillet : journée de repos, visite d'une ferme de plantes médicinales et du Temple d'Or à Bylllakupe - collation avec les moines après la Puja. Passage à Hunsur au retour (marché).

1er Août : Plantation aux villages L, M et N, puis brève visite de l'école pour évaluer la possibilité de repeindre une salle de classe en mauvais état. Compter 4 jours de travail pour une salle (ou pour l'école entière avec plusieures équipes) Un pot de 4 kg de peinture acrylique coûte 1500 rps, la hauteur sous plafond nécessite des échelles, l'état du bas des murs nécessite une reprise à l‘enduit.

2 Août : Journée à l'école du village A, plantation de 3 arbres et création d'un petit potager avec les enfants. Animations diverses, chants, coloriage, scoubidous, ballons, confection de poupées de laine, déguisements. Il semble que le projet de peinture soit abandonné, le besoin exprimé par l'administration du camp étant de repeindre totalement les deux écoles et non une salle de chaque école.

3 Août : 2 personnes vont faire un potager à la maison pour personnes agées pendant que le reste du groupe plante des arbres ornementaux et des massifs de fleurs dans la cour de l'immense maison commune sponsorisée par une organisation Taiwanaise.

4 Août : plantations au village F le matin puis au village D l'après-midi. Il reste 28 sapotas à planter.

5 Août : journée de repos. Visite du parc Nagarhole le matin de très bonne heure, nous apercevons 3 éléphants, beaucoup de cervidés, quelques chiens sauvages, et quelques sangliers. Malheureusement, à cause des pluies, il n'a pas été possible de prendre un 4x4 pour s'enfoncer dans le parc. Ensuite 6 personnes partent visiter le temple de Somnathpur dont le style rappelle les temples d'Angkor. Bas reliefs somptueux.

6 Août : Inauguration du Community Hall : Discours à profusion, thé tibétain, chants, danses, repas somptueux et animations jusqu'à 16h sous le soleil. Nos chansons semblent avoir été appréciées.

7 Août : Journée de repos. Visite de Mysore : Chamundi Hill, cathédrale Sainte Philomène (en travaux), le marché et shopping. Le soir, illuminations au palais du Maharadja.

8 Août : Plantation de 19 sapotas au village N le matin puis de 6 autres à la maison de retraite l'après-midi.

9 Août : Plantation des derniers arbres à l'école du village L et animations avec les enfants. Tentative de visite du monastère du village qui est malheureusement fermé, visite de la fabrique d'encens.

10 Août : Visite du mur contre les éléphants et du petit lac situé derrière, déversoir datant probablement de l'occupation anglaise.

11 Août : Journée libre, 6 personnes vont visiter Srirangnapatnam, 4 partent visiter un orphelinat crée par des Italiens.

12 Août : Journée de clôture, confection de gâteaux, repas en commun avec le staff du camp, marché artisanal, tombola, pose de la plaque "Solhimal micro projet" sur le mur du restaurant, rangement puis diner franco-tibétain avec les personnes qui nous ont accueilli et départ pour Bangalore dans la nuit.

13 Août : Départ pour Bangalore en fin de soirée et arrivée à l'aéroport de Bangalore vers 4h du matin. Prise du vol pour Trivandrum à 7h30. Journée libre.

14 Août : Journée libre à Trivandrum.

15 Août : Jour de l'indépendance. Train Trivandrum – Kanyakumari (Cap Comorin). Visite de la ville, la plus au Sud de l'Inde, qui se trouve à la croisée de la mer d'Oman, de l'océan Indien et du golfe du Bengale.

16 Août : Visite de Kovalam et sa plage.

17 Août : Vol Trivandrum – Bangalore. Après-midi libre à Bangalore.

18 Août : Départ de l'hôtel à 7 h pour l'aéroport de Bangalore. Arrivée à Francfort à 19h puis bus pour Strasbourg.

RENOVATION DES TOITURES ET ESCALIERS
DE L'ECOLE SORIG DANS LE DHORPATAN



Pour notre prochain chantier de Sept/Oct au Népal


nous collectons du matériel qui nous servira dans les différents travaux de réfection prévus dans notre programme :

  • 100 mètres de corde résistante Ø 10 mm,
  • Ciseaux à bois avec lame de 4 cm,
  • Mètre / Décamètre – ruban flexible,
  • Clous de grande taille,
  • Haches (petites et grandes),
  • Marteaux de couvreur et/ou de maçon,
  • Scie à main – grande lame,
  • ...


N'hésitez pas à prendre contact avec SolHimal

Jean-Philippe Martin
projets@solhimal.org
Tél.: 03 88 27 33 00

si vous avez des outils que vous souhaitez nous remettre.

Merci de votre aide.

Nous travaillons actuellement sur les projets de reconstruction au Népal et nous avons choisi de financer la reconstruction de l’école de Thuman dont vous pouvez voir les détails dans le document ci-après, un projet dont le budget avoisinera les 120 000 euros avec les taxes gouvernementales. Après 3 mois sur place, Audry STEINLE, l’ingénieur mandaté par SOLHIMAL pour étudier les différents projets vient de rentrer. Nous avons déjà obtenu un certain nombre d’autorisations des ministères népalais pour ce projet mais il nous reste encore quelques formalités à accomplir mais nous espérons que ce projet pourra démarrer en septembre. Il a été décidé que SOLHIMAL financerait la moitié du projet et que l’autre moitié serait financée via des subventions. Pour cela,dans le cadre d’un partenariat entre associations, M. Jean GRAEBLING de l’association AGIR abcd s’est rendu sur place afin de collecter tous les renseignements pour remplir les demandes de subventions auprès des différents organismes.

Nepal-LangTang-Thuman.pdf
Le montant du projet annoncé dans ce document est hors taxes gouvernementales de 7%

Un an après le tremblement de terre de magnitude de 7,8 et sa réplique quelques jours après, le Népal peine à se reconstruire.
Situé à la frontière des plaques tectoniques indienne et eurasiatique, le pays a subi une réaction en chaîne déclenchée par la secousse du 25 avril, c’est donc plus de 421 répliques, au moins de magnitude 4, qui ont été enregistrées depuis cette date. Le bilan de ces deux séismes est très lourd : selon l’ONU, plus de 9000 morts et au moins 15 000 blessés, des centaines de disparus, plus de 400 000 personnes déplacées, des centaines de milliers de maisons détruites, des villages rayés de la carte, une partie du patrimoine culturel anéantie. A l’heure actuelle, ce sont plus de 10 millions de personnes qui sont encore affectées par cette catastrophe.
... suite

Pour répondre à une demande accrue de personnes ne pouvant se rendre à nos expositions-ventes itinérantes pour acquérir certaines pièces d'artisanat himalayen, nous avons décidé de mettre sur notre site nos statues que vous pouvez commander par correspondance.

Ces statues sont fabriquées artisanalement dans un moule à la cire perdue. Leurs finitions nécessitent l'intermédiaire d'au moins 5 artisans différents.


FACILITES DE PAIEMENT - REMISE 15 % - PORT GRATUIT


Nos statues :


Amitayus Bouddha Sakyamuni Jambala Mahakala Mahakala



manjushri Manjushri Vajra Dhara Vajra Dhara Vajra Dhara



Siddharta Tara Libératrice



Bon de commande statues.pdf

INFORMATIONS CONCERNANT LA SITUATION AU NEPAL
ET LE SOUTIEN PROPOSE PAR SOLHIMAL A SES ORGANISATIONS PARTENAIRES


L’année 2015 a sans doute représenté l’une des années les plus difficiles de l’histoire récente du Népal.
En avril 2015, le Népal a été touché par l’un des pires tremblements de terre de son histoire, tuant plus de 8 000 personnes, blessant des milliers d’autres et détruisant des milliers d’habitations. Alors que le pays commençait lentement à se remettre de cette catastrophe naturelle, la situation a empiré depuis ces derniers mois avec une forte crise économique due à un blocus frontalier avec l’Inde.
....suite



UNE IDEE DE CADEAU

Nous vous proposons un ouvrage sur la cuisine végétarienne d'Agnès Florian, marraine depuis 1998 via SolHimal d'une petite Tibétaine en Inde du Sud.

Format 195x195 mm - 357 pages - Prix ttc 30 euros -

La cuisine végétarienne facile et gaie
Agnès Florian
Bio-Espace Edition

Vous vous interrogez sur votre alimentation, sur ce qui est bon pour votre santé, mais aussi pour l'environnement ? Découvrez cet ouvrage peu commun. Suite aux différentes crises alimentaires, il est facile de céder à la panique, et ces 350 pages ont pour objectif d'essayer de vous guider pour déjouer les pièges et faire les bons choix alimentaires.
La première partie intitulée "Petits conseils entre amis" fait le point sur l'alimentation fournie par l'agriculture dite conventionnelle, sur les arômes qui trompent notre palais, les substances nocives pour la santé... arrivant à la conclusion que consommer des aliments issus de l'agriculture biologique est une des seules solutions viables pour l'environnement, mais aussi pour profiter pleinement du plaisir que représente l'action de se nourrir. Les principes, mais aussi les bénéfices d'une alimentations végétarienne sont présentés très simplement et sans faire culpabiliser le lecteur qui peut être un carnivore à l'origine mais retirera sûrement quelque chose de sa lecture.
]Et 209 recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres, sont là pour vous encourager à tenter de nouvelles expériences alimentaires ou trouver de nouvelles recettes pour votre menu végétarien.

Agnès Florian est infirmière de formation. Suite à ses propres difficultés de santé, elle s’est longuement intéressée aux relations entre l’alimentation et le bien être. Elle présente ici une synthèse de son cheminement personnel.

L’ouvrage touche un très large public, depuis ceux qui s’intéressent à l’alimentation bio végétarienne jusqu’aux cordons bleus souhaitant approfondir leurs connaissances et leur pratique dans ce domaine.

4 chapitres sur fonds de pages de couleurs différenciées :


Potages et sauces
Galettes, céréales et légumineuses
Légumes, salades, cocottes et gratins
Gourmandises sucrées

Petits conseils entre amis, Notre santé en danger, Un cocktail explosif dans nos assiettes, Mais que font les autorités ? Subir ou agir ? Les recommandations de la Mère Gobuche, Pourquoi choisir l’agriculture biologique ?, Manger végétarien, S’alimenter en toute sérénité, Comment garder la ligne après 40 ans, La préparation des aliments, végétaux, mode d’emploi.
L’auteur présente ici un guide très efficace pour faire le point sur nos pratiques alimentaires et propose une cuisine-santé élaborée dans le respect de la Terre, des Hommes et du Vivant.

Les atouts du livre :
Une première partie truffée d’informations et de conseils synthétisant tous les grands principes de l’alimentation biologique
Des recettes faciles et délicieuses
Une présentation très soignée et une grande facilité de lecture
Un ouvrage accessible, qui donne vraiment envie d’expérimenter une autre cuisine
Très original, agréable et unique en son genre

Tous les droits sont réservés à SolHimal

Comment se procurer l'ouvrage ?


Soit directement via le site Bio --Espace.com : http://www.bio-espace.com/biologie-de-l-habitat/livres-de-reference.html


Soit en se rendant à SolHimal sis 7 rue Ernest Rickert 67200 STRASBOURG - Tél. : 03 88 27 33 00