• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2017

Rangwang Dronme

Découvrez notre magazine
en ligne.

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Edith Groshenny


Diaporama réalisé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal
Retour vers ma famille Népalaise, rencontre des filleul(le)s des ami(e)s, distribution des cadeaux pour les enfants de la part de leur parrain/marraine respectif et distribution d'argent , bénéfice de ventes faites pour les parrainages et l'aide aux villageois selon les besoins des plus démunis.
 
Rss Compte Rendu Chantier Rabgayling

COMPTE RENDU DU CHANTIER DE RABGAYLING EN INDE DU SUD (AOUT 2014)





Les volontaires partis en Inde du Sud, dans le camp de Rabgayling nous donnent des nouvelles! Aurélie se charge de m'envoyer les comptes-rendus de leurs journées; voici les premiers jours de 12 volontaires qui aident à la pérennisation du travail agricole. Travail qui avait débuté, il y a maintenant fort longtemps, avec le projet qui avait permis l'irrigation totale du camp.
Bonne lecture et Merci à eux !

Samedi 19 Juillet 2014

Départ du groupe à 6h00 de Strasbourg en bus, direction Francfort. Arrivée à Francfort vers 8h30 pour le départ en avion à 11h45. 3/4 d'heure de retard au départ de l avion, l'arrivée à Doha se fait donc dans la précipitation pour prendre la correspondance. La cohésion du groupe est déjà très bonne et le rire est présent.
Arrivée à Bangalore à 2h35. Le passage de la douane se fait sans problème malgré quelques inquiétudes liées au transport de bagages destinés au camp de Rabgayling, les douaniers aiment ouvrir nos colis et vérifier nos convoyages! Nous sommes accueillis comme des rois par Lobsang, Tenzin et le moine qui sera notre chauffeur.

Dimanche 20 Juillet 2014

Un trajet de 4h nous attend sur les routes indiennes après avoir chargé nos bagages sur le toit du minibus et a l'intérieur. Le voyage est éprouvant car nous sommes déjà assez fatigués cependant l'ambiance est très conviviale et la bonne humeur est au rendez-vous.
Notre arrivée au camp de Rabgayling est grandiose, les tibétains sont venus nombreux et sont ravis de nous accueillir. Nous les saluons un par un et faisons connaissance avec nos hôtes. Nous partons ensuite dans nos familles respectives, ravis et émus par l'accueil qui nous a été réservé ensuite nous nous retrouvons pour le déjeuner à la salle commune pour partager le repas. La fatigue étant pesante, nous optons pour une brève visite du camp afin de retourner au plus vite dans nos familles pour se reposer un peu. Nous nous retrouvons ensuite pour préparer nos activités de la semaine, la soirée est vite écourtée car tout le monde préfère se reposer au maximum et profiter du lendemain.

Lundi 21 Juillet 2014

9h00: briefing puis départ pour le village A dans lequel certaines familles nous attendent pour les activités agricoles. Nous nous retrouvons tous dans la maison de Dolma qui nous a préparé son jardin. Nous déterminons quelles graines à semer. Les graines sont destinées à la reproduction afin que les familles se les échangent entre elles et ainsi qu'elles aient toujours des légumes à cultiver pour leur consommation personnelle. Nous prenons le temps d'expliquer le but de l'opération à la famille qui est très réceptive. L'échange est vraiment très fort car chacun comprend l'enjeu de cette opération que nous espérons fructueuse.
Le groupe se divise ensuite afin de réaliser tous les jardins programmés de la journée. La mise en route se fait rapidement même si tous les délais ne sont pas respectés. Le sourire est sur toutes les lèvres aussi bien sur les nôtres que sur celles des tibétains. Ils nous réservent à chaque fois un très bon accueil, nous offrent le thé et ont l'air ravis que nous nous occupions de leur jardin. Nous terminons la journée par le petit monastère où l'on nous offre un thé salé et une visite chez la couturière qui prend nos mesures car une chemise traditionnelle réalisée par ses soins nous est offerte.
Toute l'équipe est fière de cette première journée et des travaux réalisés chez les familles qui ont bien compris le but de cette opération agricole.

Mardi 22 Juillet 2014

Nous nous retrouvons à 9h00, une camionnette nous attend pour nous emmener au village B. La pluie est au rendez-vous mais n'entame pas la motivation des troupes. Tous les jardins sont réalisés dans un temps plus court que celui préalablement imparti. Nous rentrons donc avant 15h00 à l'office (bureau) et préparons nos prochaines journées. Une partie de l'équipe part rencontrer le directeur du collège indien afin de proposer un échange avec les enfants. Tout le monde est à nouveau ravi de cette journée. En effet, nous sommes satisfaits de notre travail, de l'échange avec les habitants du village B ou l'ambiance était quelque peu différente de celle du village A. Nous attendons avec impatience la suite de notre programme.

Mercredi 23 Juillet 2014

Ce matin, l'équipe a rendez-vous à l'école maternelle et primaire. Les enseignants nous accueillent chaleureusement tandis que les enfants sont curieux de notre venue. Ils sont tous habillés de manière traditionnelle afin de rendre notre visite mémorable. Cela nous donne le sentiment d'être des personnalités. Nous en profitons pour proposer différentes activités aux enfants, nous chantons, dansons, faisons du collage, découpage et bien sûr, plantons des graines dans le jardin de l'école afin de sensibiliser les enfants. Nous sommes surpris par l'autonomie laissée aux enfants surtout aux plus jeunes, cela serait une aberration en France. Après avoir partager les repas avec les enfants, nous partons pour le village C ou 10 jardins nous ont été préparés. La pluie nous interrompt mais nous permet de partager un thé avec les habitants. Nous finissons la journée par le jardin de notre cuisinier Magella. Nous en profitons pour faire un jardin très esthétique ce qui a l'air de le satisfaire. La journée s'achève par un repas aux chandelles, coupure d'électricité oblige.

Jeudi 24 Juillet 2014

La journée ne se passe pas dans les jardins mais à Bylakuppe, autre camp de réfugiés tibétain de la région du Karnataka. Dès notre arrivée dans le camp, nous constatons qu'il est bien plus grand que celui de Rabgayling qui est déjà bien vaste à nos yeux, lorsqu'il faut le traverser à pied. Nous commençons par visiter le temple d'Or, dont l'architecture nous laisse sans voix. Les moines nous laissent la possibilité de visiter les différents étages d'un autre temple qui domine le camp. Nous sommes ravis de ce privilège et nous en ressortons les yeux emplis par tant de beauté.
Nous partons, ensuite prendre notre repas dans un restaurant du camp puis nous visitons le centre médical où nous sommes reçus par le directeur. Il nous offre à chacun une bouteille d'eau pour nous remercier du matériel que nous lui déposons. Les locaux sont très sommaires, il n y a pas de confidentialité, nous passons dans chaque pièce sans que l'on se soucie des patients en consultation. Après ce passage qui nous conforte dans l idée d'être vraiment privilégiés, chacun est libre de faire un peu de shopping. Avant de quitter définitivement le camp, nous visitons la ferme biologique du camp dont le rayonnement est très important. Sur le chemin du retour vers Rabgayling, nous nous arrêtons à Hunsur, ville la plus importante à 15 kms du camp. Nous faisons nos courses au marché indien, ce qui nous permet pour la première fois, d'être vraiment au contact des Indiens. Ce marché est un foisonnement de senteurs et de couleurs, par les produits sur les étals mais aussi par les robes des femmes indiennes. Nous détonons parmi la population par notre tenue et notre peau blanche. Nous achetons des légumes et des fruits afin de varier un peu notre alimentation et profiter des produits que nous ne trouvons pas en France. La journée s'achève par un bon repas et une soirée tranquille en toute convivialité. En effet, pendant que les femmes tricotent ou crochètent, les hommes enfilent des perles. Et oui, chacun prépare un lot à donner lors du marché local que nous organisons et qui aura lieu le 06 Aout.

Vendredi 25 Juillet

Départ en camionnette pour le village D, ou 9 jardins nous attendent. Le temps est gris et humide. Nous prenons notre repas préparé par les gens du village, dans la salle commune et terminons par un Lemon Tea. Après le repas, nous décidons d'agrandir le jardin d'un villageois car il n'en avait pas et avait très bien préparé le terrain que nous devions planter. Il est ravi et nous aussi de ce très bel échange. Tandis que certains se rendent à l'office pour l'activité knitting (tricot), d'autres se rendent au collège indien afin de présenter le dossier préparé par les élèves d'une école française pour créer un échange. Les enfants et enseignants sont ravis et présentent une danse tibétaine. La journée s'achève par un repas pris en commun et les activités manuelles de chacun.

Samedi 26 Juillet

Départ à 9h00, toujours en camionnette pour le village E. Nous avons 10 jardins à planter, l' accueil de ce village est très chaleureux et nous avons du mal à respecter les délais impartis car chaque propriétaire nous offre le thé, toujours bouillant, bien entendu. Nous en profitons évidemment pour échanger avec les tibétains. Ce village est vraiment motivé car les jardins ont vraiment très bien été préparés. La pluie nous accompagne à la fin de la matinée, nos semelles sont lourdes de boue lorsque nous nous rendons à la salle commune pour le repas. L'activité tricot remporte un fort succès cet après midi, les femmes sont venues nombreuses, soit pour apprendre, soit pour partager un moment avec nous. La journée se termine en toute simplicité autour du repas, la convivialité faisant toujours partie de l aventure.

Dimanche 27 Juillet

Journée de visite, départ à 08h30, direction Mysore. 2h30 de route pour se rendre dans cette ville indienne, dont les spécialités sont la soie et le bois de santal. Nous commençons par la visite du temple de Chamundi Hill qui domine la ville. Nous ne pourrons pas en visiter l'intérieur car les pèlerins sont venus nombreux et l'attente pour atteindre l'entrée est de 3/4 d heure, ce qui nous décourage. Nous en profitons, cependant pour visiter les temples alentour et nous rendons compte de la dévotion des Indiens dont les offrandes sont nombreuses. Nous redescendons dans la ville en empruntant une partie des mille marches sur lesquelles nous croisons les pèlerins qui marquent chaque marche d'un point de poudre colorée. Puis, nous faisons halte a St Philomen's Church, cet édifice est la plus grande église catholique de l'Inde. Un mariage y est célèbré lors de notre entrée.
Nous prenons notre repas dans un restaurant indien et goûtons à la cuisine très épicée. L'après midi est laissé libre à chacun afin de visiter le centre de la ville avec son marché typique, de faire un peu de shopping ou opter pour un massage ayurvédique. Nous nous retrouvons tous à 18h30 pour assister à l'illumination du palais de Mysore dont l'architecture est digne des Mille et une nuits. Nous repartons avec le bus du monastère. Notre moine conduit bien mais les ralentisseurs des routes indiennes, les klaxons permanents et feux de route des véhicules en sens inverse deviennent éprouvants, la fatigue se faisant sentir. Nous nous arrêtons en chemin afin de partager un thé et prendre un encas. Nous arrivons au camp vers 22h et chacun rentre dans sa famille pour une nuit paisible avant de reprendre le chantier, le lendemain.

Lundi 28 Juillet 2014

Nous partons à 10h pour le village F. Nous y sommes très bien accueillis, les jardins sont beaux et assez grands. Nous nous acquittons de notre tâche dans les délais et prenons le repas, préparé par les villageois, dans la salle commune. L'après midi est jalonnée par deux activités principales, le tricot et la cuisine. Nous n'avons pas réussi à faire fonctionner correctement le four et le gâteau préparé avec amour n'a pas cuit. Kontcho, le commis de notre cuisinier Magella, nous propose de le faire cuire au gaz, nous ne saurons jamais ce qui est advenu de ce gâteau mais nous avons bien ri…

Mardi 29 Juillet 2014

Départ à 08h30 pour le moyen monastère où nous sommes invités à assister à une prière commune. Lorsque nous arrivons, la pièce est remplie mais nous sommes évidemment placés aux premières loges par les villageois. Nous en reconnaissons certains, notamment ceux chez qui nous avons travaillés. Nous sommes dans une période ou chaque journée comprend une prière commune pour souhaiter longue vie au Dalai Lama. Durant la cérémonie, le thé au lait nous est offert. Après une heure passée assis en tailleur (pas facile pour tout le monde ce qui fait rire les tibétains) à écouter le Lama, nous partons jardiner dans le champ préparé par les moines. Nous sommes un peu découragés à la vue de la longueur du terrain mais nous mettons rapidement au travail. La terre est dure et sèche mais les moinillons viennent nous donner du renfort et le travail est très rapidement achevé. Nous prenons notre repas dans le réfectoire des moines. Tandis que certains vont à la rencontre des membres de l'association en faveur des femmes tibétaines, d'autres préparent du guacamole pour le repas du soir. Tout le monde se régale et échange sur les activités de la journée.

Mercredi 30 Juillet 2014

Départ 9h00 pour le village G ou 10 jardins nous attendent. Ils ont été bien préparés ce qui nous facilitent les choses car la pluie est avec nous. Nous prenons notre repas préparés par les villageois puis partons pour la réserve de Nagarhole. Les safaris ne sont pas possibles pendant la saison des pluies mais nous sommes autorisés à prendre la route qui traverse la réserve. Nous pouvons apercevoir des daims à profusion, des cochons sauvages, un lémurien et un martin pêcheur. A travers toute cette jungle, cerise sur le gâteau, nous avons pu observer une famille d’éléphants traversant la route. Malgré le danger, notre moine prend l'initiative de s arrêter afin que nous puissions prendre des photos. Nous rentrons ravis de cette visite et passons une soirée agréable pour fêter les anniversaires de Sylvie et Elodie avec guacamole et crème citron.

Jeudi 31 Juillet 2014

Journée chargée dans les villages I et J, car 17 jardins nous attendent. 14 jardins sont réalises dans la matinée puis nous nous rendons au restaurant ou un repas nous est offert. Nous nous régalons et repartons travailler après un bon Lemon Tea. Les équipes sont réduites pour les trois jardins restants car certains s'occupant de l'activité tricot. Nous partageons une soirée à la chandelle, Philippe nous fait la lecture des merveilles que nous pourrons découvrir à Goa lors de notre séjour.

Vendredi 01 Aout 2014

Départ 9h00 pour le village K. La motivation des troupes est un peu entamée par la pluie qui n'a pas cessée de toute la nuit. Les terrains sont bien détrempés mais la gentillesse des propriétaires qui nous reçoivent, réchauffe nos coeurs. Heureusement, nous n'avons à planter que 9 jardins, la matinée passe donc très vite. Lorsque nous arrivons à la salle commune, les villageois sont en pleine prière commune, nous restons donc discrets en attendant l'heure du repas. Les participants à l’activité cuisine préparent durant l'après midi une tarte orange-choco et du guacamole pour l'anniversaire de Joyce. Elle est très contente que nous lui ayons préparé une surprise.

Samedi 02 août 2014

La journée est laissée libre à chacun. Beaucoup louent un taxi pour se rendre à Mysore tandis que d'autres décident de retourner à Bylakuppe.

Dimanche 03 Août 2014

Départ 9h00 pour les villages M et O situes aux extrémités du camp. 10 jardins ont été préparés et le chef du village participe activement à l’élaboration de ces jardins. Le repas est pris sur la terrasse de la salle commune. Les lots sont préparés durant l'après midi car le jour de marche approche et il faut que tout soit prêt. Magella nous a préparé un bon repas de Momo et la soirée s’achève par du tricot pour les femmes et des colliers de perles pour les hommes.

Lundi 04 août 2014

Départ 09h00 pour le village L ou nous attendent 10 jardins. Ceux-ci son très bien préparés et le travail avance vite. Cela nous permet de nous rendre à l'autre école afin de partager des activités avec les enfants. On chante et danse avec eux, les enseignants sont ravis et nous aussi. Nous partageons le repas dans la cour de l'école puis nous révisons nos danses pour le spectacle du 06 août. Il y a beaucoup de travail mais nous sommes motivés. Nous devions normalement rencontrer la police à 14h mais personne n'est venu. Les préparatifs pour la fête continuent tout l'après midi car c'est la dernière ligne droite.

Mardi 05 Août 2014

Départ à 09h45 pour le village N ou 10 jardins sont à faire. Nous partons en retard car notre chauffeur est malade. Il faut donc lui trouver un remplaçant, c'est Lobsang qui s'en charge. Nous terminons à 12h30 et prenons le repas dans la salle commune. Nous révisons nos pas de danse et partons à l'office pour les derniers préparatifs du lendemain.



TO BE CONTINUED

-----------

Nous remercions bien sincèrement Alexandre Sattler et l'association Regard'Ailleurs pour le magnifique travail réalisé en partenariat avec SolHimal.
Rendez-vous sur le site de Regard'Ailleurs pour découvrir un très beau reportage photo et une interview très complète de Danielle Heim (fondatrice et directrice) et Alizé Gutierrez (directrice nationale du bureau du Népal)

N'hésitez pas à partager ce lien pour faire découvrir SolHimal à votre entourage.

(La piste de lecture en bas de page vous donne accès à l'interview)

http://www.regardailleurs.org/project/solhimal/


 
 
 
Aucune note
Ecrit par: Admin Le: 04/01/15