• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2017

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Edith Groshenny


Diaporama réalisé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal
Retour vers ma famille Népalaise, rencontre des filleul(le)s des ami(e)s, distribution des cadeaux pour les enfants de la part de leur parrain/marraine respectif et distribution d'argent , bénéfice de ventes faites pour les parrainages et l'aide aux villageois selon les besoins des plus démunis.
 
Rss MONASTERE KHARI GOMPA
KHARI GOMPA
du 09 juin au 08 juillet 2012
COMPLET

Depuis 2004, Solhimal apporte son aide au monastère de Khari Gompa situé dans le village de Thamo (district du Solukhumbu). Pour rejoindre ce monastère depuis Kathmandu, il faut prendre un vol jusque Lukla et ensuite marcher pendant 2 jours. Ce monastère accueille essentiellement des nonnes qui sont venues directement du Tibet pour étudier la philosophie. Jusqu'en 2004, elles faisaient leurs pratiques spirituelles dans une pièce sombre aménagée en salle de prières. Leur rêve à toutes, était d'avoir un vrai monastère. Afin de réaliser ce rêve, elles décidèrent d'économiser tout l'argent qu'elle pouvait gagner en faisant des prières et rituels pour les habitants de la région, en sollicitant la générosité des étrangers qui faisaient des treks dans la région. Au bout de 9 ans, ayant récolté la moitié des fonds pour la construction, elles démarrèrent en avril 2003 avec l'aide d'artisans locaux, la construction du monastère, auquel elles participaient en tant qu'ouvrières. Dès le lever du jour jusqu'à la tombée de la nuit, elles transportaient des pierres, du bois, du sable, faisaient de la maçonnerie, de la peinture.....
Emus par tant de dévouement, de courage, de persévérance et devant leurs conditions de vie très dures, les membres du comité Solhimal décidèrent de mettre en place un programme de parrainages  en 2004 et de faire un chantier afin de les aider à la construction.
En été 2005 un groupe de plus de 30 français  travaillèrent d'arrache-pied avec les nonnes pour avancer la construction du monastère. A la fin du chantier, tous les murs étaient montés et les fenêtres posées. En 2006, le toit du monastère fut achevé avec l'aide d'artisans locaux. De 2007 à 2011, les aménagements intérieurs furent réalisés au fur et à mesure des possibilités financières.

La deuxième étape pour Solhimal était la reconstruction des cellules des nonnes âgées, soit 7 cellules. En effet, les nonnes les plus âgées étant arrivées les premières, habitent dans des abris insalubres qu'elles s'étaient aménagées avec les moyens du bord. Certaines cellules sont coincées entre 2 rochers avec un toit en tôle maintenu par des pierres. Toutes les habitations des nonnes sont humides et très froides en hiver.

Le chantier de cet été 2012 consistera à terminer si il y a lieu la maçonnerie financée par Solhimal qui sera faite par des maçons locaux avant l'arrivée de l'équipe. Ensuite sous la direction de Jean Pierre Vandelle, menuisier-charpentier de profession,  l'équipe s'occupera de la fabrication et de la pose des toitures, des portes et des fenêtres des cellules.

Ce chantier se déroulera du 09 juin ou 08 juillet 2012. Si vous rêvez de participer à un projet humanitaire, de vivre dans un monastère perché dans un petit village de montagne et si vous êtes apte aux travaux manuels, veuillez contacter Valérie BRAUN projets@solhimal.org ou 03 88 27 33 pour obtenir un dossier d'inscription.

Ce chantier se déroulera à une altitude de 3600m. Il s'agit d'un chantier de construction qui demande une bonne constitution et de l'endurance car les travaux devront  impérativement être achevés à la fin du chantier. De ce fait les participants doivent avoir l'habitude de l'effort physique et du travail à réaliser dans un délai imparti.
Il n'est pas nécessaire d'avoir une formation de charpentier ou de menuisier mais il est préférable d'être habitué aux travaux manuels.
Prévoir des vêtements de pluie, une couverture ou sac de couchage (à laisser sur place si possible)



Téléchargez le programme Program_Chantier_KhariGompa2012.pdf
et le bulletin d'inscription Bull-chantie.Népal2012.pdf

 
 
 
Aucune note
Ecrit par: Admin Le: 10/01/12


Vous n'êtes pas autorisé à voir les commentaires