• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dolpo 2017

Trek au Dolpo 2017



Kaigaon - Dolpo 2017

Basa 2017

Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.


Retour au Népal - février/mars 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

L'école de Thuman - Népal

Présentation du projet
et début du chantier



Reconstruction de l'école de Thuman



La nouvelle école de Thuman

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Témoignage séisme au Népal
Image aléatoire
Galerie

Chantier d’août 2019 à Dehra Dun - Inde


du 06 au 30 août 2019
pour l’aménagement de l’espace de jeux de l’école Chenrezig School.

Si vous souhaitez participer à ce projet comme bénévole, ou proposer vos compétences de paysagiste, de maçon pour la réalisation de ce chantier, n’hésitez pas à vous préinscrire et/ou prendre contact avec SolHimal au 03 88 27 33 00 ou par courriel : projets@solhimal.org pour de plus amples renseignements
 
 
Rss Namsay Dakpa, enseignant en médecine traditionnelle tibétaine à l'école SORIG de Katmandou
Namsay Dakpa est un Népalais d'origine tibétaine de 37 ans dont la famille habite le petit village de Pungmo à proximité de la ville de Phoksundo, au centre du district reculé et montagneux du Dolpo au Nord du Népal, un ancien royaume de culture tibétaine. Il est médecin et enseigne la médecine à la « School of four Medical Science of Early Tradition » (en tibétain Sorig Bhumshi, école de médecine traditionnelle tibétaine) au sein de laquelle il a lui-même étudié. L’école se situe à Katmandou, la capitale du Népal.

Ses parents, Norbu Dhondup, son père et Tsezon Lhamo, sa mère sont tous deux fermiers nomades originaires de Pungmo. Ils se sont mariés en 1969. Du fait de l'isolement du Dolpo et du manque d'infrastructures, ils n'ont pu être scolarisés. Le père sait cependant lire et écrire le tibétain, il a également des connaissances relatives aux plantes médicinales, et de ce fait, faisait office de médecin lorsqu’il était encore en bonne santé, ce qui n’est malheureusement plus le cas aujourd’hui. Sa mère s'occupe du foyer et aide aux travaux agricoles dans la mesure de ses moyens.

L'agriculture est leur seul moyen de subsistance, mais l'altitude n’autorise qu'une seule récolte par an. Ils consomment les produits qu'ils cultivent (pommes de terre, orge, blé, pommes) et vendent ou échangent le surplus contre d'autres denrées. Ils possèdent en outre 3 zhos (animal domestique provenant de l'accouplement d'un yak et d'une vache) dont ils vendent le lait et fabriquent du fromage, ce qui leur procure un revenu supplémentaire. Ils utilisent aussi leurs bêtes comme moyen de transport pour convoyer leurs marchandises. Par ailleurs, l'isolement empêche le développement de toute forme de commerce susceptible d'améliorer les conditions de vie des habitants.

À l'âge de 10 ans, Namsay Dakpa fut scolarisé à l'école de son village mais fut vite contraint de la quitter afin d'aider ses parents aux travaux agricoles. C'est en côtoyant son père lorsqu'il soignait les villageois qu'est née la vocation de Namsay Dakpa. C’est ainsi qu’il intégra en 2001 l’école de médecine traditionnelle tibétaine « School of four Medical Science of Early Tradition ».

La School of Four Medical Science of Early Tradition (en tibétain Sorig Bhumshi, a été fondée en 1988 au camp de Norzinling à Dhorpatan (district de Baglung) par un médecin tibétain, sous la direction de la Bonpo Foundation de Katmandou. Entre 2001 et 2008, 8 étudiants ont obtenu leur diplôme. Certains d’entre eux enseignent désormais dans cette école, un autre a ouvert une petite clinique dans son village natal, offrant pour la première fois des soins à toute une communauté isolée. En 2006, l'école, grâce à SolHimal, a inauguré une annexe à Katmandou, non loin du stupa du quartier de Swoyambunath. La vocation de l’école est de permettre aux étudiants d’acquérir une formation médicale complète alliant la médecine tibétaine traditionnelle et la médecine moderne. Au cours de l’année scolaire, les étudiants partagent leur temps entre Katmandou et Dhorpatan. Pendant l’hiver, sont dispensés les enseignements médicaux modernes dans les locaux de la capitale népalaise et en été les étudiants s'installent à Dhorpatan pour y récolter les herbes médicinales et suivre une formation pratique. Le programme de la School of four Medical Science of Early Tradition propose un enseignement médical complet fondé sur les textes canoniques, enrichi par des cours d'astrologie, de littérature, de poésie… Le tibétain, le népali et l’anglais y sont également enseignés.

Le diplôme Herbal Medical Doctor Degree sanctionne les 5 années de formation, qui sont en général précédées par 2 années de mise à niveau, soit un total de 7 années d’enseignement.

La famille de Namsay Dakpa se compose de 11 personnes :

- Norbu Dhondup, son père, né en 1952,
- Tsezon Lhamo, sa mère, née en 1946,
- Tsultrim Sangmo, sa sœur aînée, née en 1970,
- Lhamo Bhuti, sa deuxième sœur, née en 1974,
- Sumchoek Bhuti, sa troisième sœur, née en 1978,
- Tsering Choeky, sa quatrième sœur, née en 1980,
- Namsay Dakpa, votre filleul, né le 10 juillet 1981. Il est diplômé de l’école SORIG et y enseigne la médecine traditionelle tibétaine,
- Kunga Dolma, sa cinquième sœur, née en 1983,
- Khamsung Wangdue, son frère, né en 1986,
- Tashi Dolma, son épouse, née en 1986. Elle est mariée à votre filleul depuis 2018,
- Kalsang Dechen, sa fille, née en 2018.

À part son père qui souffre de problèmes de foie, les membres de la famille de votre filleul sont tous en bonne santé. Les parents de votre filleul vivent à Pungmo dans une petite maison qui leur appartient, sans eau courante ni électricité. Namsay Dakpa, son épouse et son jeune enfant habitent un logement de 2 pièces sommairement meublées situé dans le quartier de Swayambu à Katmandou. Le loyer, charges d’eau et d’électricité comprises, est de 11.300 roupies népalaises* par mois (113 €). Pour les besoins essentiels (nourriture, vêtements, transport...), le couple dépense en moyenne 5.700 rs par mois (57 €) auxquels s’ajoutent environ 1.000 rs (10 €) de frais médicaux dédiés au père de votre filleul.

Le revenu du foyer est constitué de ce que gagne Namsay Dakpa en tant que médecin pratiquant et enseignant au sein de l’école SORIG, soit 18.000 rs (180 €) par mois en moyenne. Il a bénéficié d’un parrainage via notre association jusqu’en 2014 mais celui-ci a été interrompu depuis en raison de difficultés financières du précédent Parrain.

Votre parrainage, qui sera versé directement à Namsay Dakpa, sera donc d'un grand secours pour son couple et permettra à votre filleul d’aider de façon plus régulière et significative son père malade.

Namsay Dakpa est un médecin extrêmement reconnu et respecté par ses étudiants et patients. Il a très bon caractère et se montre toujours disponible et dévoué . Pendant son temps libre, il aime lire et jouer au volleyball avec ses étudiants. Il envisage un jour de retourner dans son village et y faire bénéficier toute la population de sa science et son expérience en médecine traditionnelle tibétaine.

Vous pourrez correspondre directement avec lui en anglais ou par l’intermédiaire du responsable parrainage de l’école.
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 23/05/19