• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dolpo 2017

Trek au Dolpo 2017



Kaigaon - Dolpo 2017

Basa 2017

Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.


Retour au Népal - février/mars 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

L'école de Thuman - Népal

Présentation du projet
et début du chantier



Reconstruction de l'école de Thuman



La nouvelle école de Thuman

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Témoignage séisme au Népal
à noter Les vacances scolaires au Népal pour les enfants de la maternelle jusqu’à la terminale auront lieu durant la première quinzaine d’avril avec rentrée le 16/04 (sauf pour les élèves qui passent en classe XI)
 
 
Rss Jigme Gyaltsen,Tibétain de 19 ans, étudiant à Bangalore, sud de l'Inde
Jigme Gyaltsen est un jeune Tibétain de bientôt 19 ans dont la famille vit dans le camp agricole de Dhondenling à 1 heure de la ville de Kollegal dans l’état du Karnataka en Inde du Sud. Il est pensionnaire en 1ère année universitaire au Dalai Lama College de Bangalore, capitale du Karnataka.

Ses grands-parents paternels et maternels étaient des fermiers semi-nomades originaires de la province de l’U-Tsang au Tibet (actuelle Région Autonome du Tibet). Suite à l’invasion chinoise de 1959, ils prirent la route de l’exil cette même année. Après un difficile périple à travers l’Himalaya, ils atteignirent l’Inde où pour survivre ils furent affectés à la construction des routes indiennes comme la plupart des réfugiés tibétains à cette époque. En 1976, ils furent envoyés dans le camp de Dhondenling, un camp situé sur des jungles que le gouvernement indien avait concédées aux Tibétains dans l’état du Karnataka, car les camps du nord de l’Inde étaient surpeuplés. On leur attribua une maisonnette et quelques acres de terre.

Les parents de Jigme Gyaltsen n’ont pas eu la chance de pouvoir bénéficier d’un début de scolarité. Son père est fermier. Sur un petit terrain, il cultive essentiellement du maïs. Sa mère est femme au foyer et aide son mari aux travaux agricoles. La récolte assure à la famille son approvisionnement alimentaire pour environ 5 mois de l’année.

La famille de Jigme Gyaltsen se compose de 8 personnes :
- Sonam Dorje, son père, né en 1961,
- Tenzin Dolma, sa mère, née en 1977,
- Jigme Gyaltsen, votre filleul, né le 5 juin 2000. Il est pensionnaire en 1ère année universitaire au sein du Dalai Lama College à Bangalore,
- Tenzin Nyinje, sa soeur, née en 2003. Elle est scolarisée à la SOS School de Bylakuppe,
- Tenzin Tsetan, sa seconde soeur, née en 2006. Elle est scolarisée dans le même établissement,
- Tenzin Yaltsen, son frère, né en 2008. Il est scolarisé à la Sambhota School de Kollegal,
- Tenzin Migmar, sa troisième soeur, née en 2011. Elle est scolarisée dans la même école,
- Tenzin Dawa, son second frère, né en 2013. Il est scolarisé à la TCV School de Chauntra.

Tous les membres de la famille sont en bonne santé. Ils vivent au sein du camp dans une maisonnette de briques et au toit couvert de tuiles. Seules l’eau et l’électricité sont à leur charge, soit 230 roupies indiennes* (4 euros). Les dépenses courantes (nourriture, vêtement, santé...) se montent à 2.500 rs (38 euros) mensuelles auxquelles il faut ajouter 2.000 rs (31 euros) de frais de scolarité pour votre filleul et environ 1.000 rs (15 euros) pour ceux de ses frères et soeurs.

Le revenu de la famille est uniquement constitué de ce que gagne le père avec son activité de fermier, soit 6.000 rs par mois en moyenne (92 euros). Ce revenu est insuffisant pour subvenir aux besoins quotidiens de toute la famille et aux frais de scolarité de Jigme Gyaltsen. En outre, ses parents ont été contraints d’emprunter la somme de 30.000 rs (462 euros) pour subvenir à l’éducation de leurs enfants, dette qu’ils s’efforcent de rembourser mois après mois, tant bien que mal.

Votre parrainage sera d’un grand soutien pour Tenzin Dhargyal et ses parents. Il permettra à votre filleul de poursuivre dans de bonnes conditions ses études supérieures.

Doté d’un bon caractère, Jigme Gyaltsen est un élève studieux qui obtient de bons résultats. Sa matière préférée est le tibétain. Pendant son temps libre il aime jouer au football. Il souhaiterait exercer plus tard une activité au service de la communauté tibétaine.

Vous correspondrez en anglais avec Jigme Gyaltsen par l’intermédiaire de la secrétaire parrainage du camp.
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 22/03/19