• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dolpo 2017

Trek au Dolpo 2017



Kaigaon - Dolpo 2017

Basa 2017

Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.


Retour au Népal - février/mars 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

L'école de Thuman - Népal

Présentation du projet
et début du chantier



Reconstruction de l'école de Thuman



La nouvelle école de Thuman

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Témoignage séisme au Népal

Deux annonces



● Marmites - fait-tout de grandes capacités

Si vous avez des marmites (fait-tout) de grandes capacités dont vous voulez vous débarrasser, nous les remettrons à une association « amie » de Strasbourg qui en a grand besoin.

Merci de prendre contact avec SolHimal au 03 88 27 33 00 ou par courriel : projets@solhimal.org
Par avance toute l’équipe de SolHimal vous remercie
 
 
Rss Pema Tenzin, 5ans, à l'école Manasarovar de Katmandou
Pema Tenzin est un petit Tibétain de 5 ans qui vit avec sa famille dans le quartier de Boudhanath à Katmandou, la capitale du Népal. Il vient d’intégrer le jardin d’enfants de l’école tibétaine Manasarovar Academy, située dans le même quartier.

Ses grands-parents paternels sont des fermiers originaires du district de Bhawa dans la province du Kham (partie du territoire tibétain incorporée à la Chine). Ils prirent la route de l’exil à la fin des années 50 et trouvèrent refuge dans le Solukhumbu, à l’est du Népal. C’est là qu’est né le père de votre filleul.

Ses grands-parents maternels, fermiers eux-aussi, viennent de Khezephalate, un village du district népalais d’Okhaldhunga, à l’est du pays. La mère de Pema Tenzin vint à Katmandou en 2008 pour travailler dans le petit commerce de vente de boissons de son oncle.

Ses parents se sont mariés en 2012. Tous deux ont pu bénéficier d’un embryon de scolarité jusqu’en classe V (CM2). Son père était moine au monastère de Sera dans le sud de l’Inde jusqu’en en 2009. Revenu au Népal, il travailla 4 ans dans une manufacture de tapis tout en enseignant le tibétain dans un monastère de Katmandou. Il trouva ensuite un poste d’enseignant dans le Mustang, au nord du Népal, mais son état de santé l’a contraint à rentrer à Katmandou il y a peu. Il y cherche actuellement un emploi. Sa mère travaille chez un couturier.

La famille de Pema Tenzin se compose de 3 personnes :
- Tashi Dhondup, son père, né en 1989,
- Dolma Tsering Sherpa, sa mère, née en 1993,
- Pema Tenzin, votre filleul, né le 21 juin 2013. Il vient d’entrer au jardin d’enfants à la Manasarovar Academy.

Si votre filleul et sa mère sont en bonne santé, ce n’est pas le cas de son père qui souffre de troubles cardiaques et suit un traitement régulier. Ils vivent à Boudhanath, dans un logement d’une pièce unique sommairement meublée. Le loyer est de 5.500 roupies népalaises* (55 euros), charges d’eau et d’électricité comprises. Les dépenses courantes (alimentation, habillement, santé..) se montent à 5.000 roupies népalaises* (50 euros) par mois, auxquelles s’ajoutent 3.600 rs (36 euros) de frais de scolarité pour votre filleul.

Le revenu de la famille est constitué aujourd’hui uniquement du salaire de la mère, soit 8.000 rs (80 euros) par mois. Ce revenu est tout à fait insuffisant pour assumer les dépenses essentielles et payer les frais de scolarité de Pema Tenzin. Sa tante maternelle, qui tient un petit magasin de vêtements, a payé les frais d’inscription de votre filleul et quelques mois de loyer mais ne peut poursuivre son aide. C’est pourquoi, dans cette situation difficile, l’école Manasarovar a sollicité Solhimal pour un soutien extérieur.

Grâce à votre aide, votre filleul pourra envisager sa scolarité dans de bonnes conditions et le montant de votre parrainage qui sera versé directement à la Manasarovar Academy déchargera ses parents d’un grand souci.

Mignon petit garçon, intelligent, Pema Tenzin débute sa scolarité avec entrain, prenant plaisir à écrire les premières lettres des alphabets anglais et népalais.

Ne maîtrisant pas encore l’anglais, Pema Tenzin se fera aider dans sa correspondance avec vous par la directrice de l’école, Madame Tsultrim Sangmo, en attendant qu’il puisse le faire tout seul.
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 19/09/18