• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dolpo 2017

Trek au Dolpo 2017



Kaigaon - Dolpo 2017

Basa 2017

Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.


Retour au Népal - février/mars 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

L'école de Thuman - Népal

Présentation du projet
et début du chantier



Reconstruction de l'école de Thuman



La nouvelle école de Thuman

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Témoignage séisme au Népal

Deux annonces



● Marmites - fait-tout de grandes capacités

Si vous avez des marmites (fait-tout) de grandes capacités dont vous voulez vous débarrasser, nous les remettrons à une association « amie » de Strasbourg qui en a grand besoin.

Merci de prendre contact avec SolHimal au 03 88 27 33 00 ou par courriel : projets@solhimal.org
Par avance toute l’équipe de SolHimal vous remercie
 
 
Rss Tenzin Dhamchoe, 3 ans, vient d'entrer à l'école Manasarovar
Tenzin Dhamchoe est un petit Tibétain de 3 ans qui vit avec sa famille dans le quartier de Tinchuli à Katmandou, la capitale du Népal. Il vient d’intégrer le jardin d’enfants de l’école tibétaine Manasarovar Academy, située dans le quartier de Boudhanath.

Ses grands-parents paternels sont des fermiers originaires de Phelap, un village du district de Dingri, dans la province de l’U-Tsang (actuelle Région Autonome du Tibet). C’est tout récemment, en 2011, que le père de Tenzin Dhamchoe quitta le Tibet avec quelques amis pour trouver refuge dans le district montagneux du Solukhumbhu, à l’est du Népal Il passa un temps en Inde pour recevoir une initiation religieuse auprès du Dalaï Lama

Ses grands-parents maternels, fermiers eux-aussi, viennent de Ganga, dans le même district de Dingri. La mère de Tenzin Dhamchoe prit la route de l’exil en 2004 avec un oncle et arriva à Kathmandou. Elle devint alors nonne au monastère de Kopan. Elle essaya plus tard de regagner le Tibet mais en vain.

Ses parents se sont mariés en 2014. Si son père a pu bénéficier d’un embryon de scolarité au Tibet, jusqu’en classe IV (CM1), sa mère est illettrée. Son père s’efforce de faire du commerce de vêtements entre le Népal et l’Inde mais se heurte à la difficulté de franchir la frontière indienne. Sa mère est femme au foyer et tisse à l’occasion des tabliers tibétains chez elle.

La famille de Tenzin Dhamchoe se compose de 3 personnes :
- Thinley Norbu, son père, né en 1982,
- Lobsang Samnyi, sa mère, née en 1985,
- Tenzin Dhamchoe, votre filleul, né le 14 juillet 2015. Il vient d’entrer au jardin d’enfants à la Manasarovar Academy.

Si votre filleul et son père sont en bonne santé, ce n’est pas le cas de sa mère atteinte de tuberculose pendant sa grossesse. Elle suit un traitement régulier qui n’a pas amélioré beaucoup son état jusqu’à aujourd’hui. Ils vivent à Tinchuli, dans un logement de 2 pièces sommairement meublées. Le loyer est de 8.000 roupies népalaises* (80 euros), charges d’eau et d’électricité comprises. Les dépenses courantes (alimentation, habillement, santé..) se montent à 5.400 roupies népalaises* (54 euros) par mois, auxquelles s’ajoutent 3.600 rs (36 euros) de frais de scolarité pour votre filleul..

Le revenu de la famille est constitué de ce que rapporte l’activité commerciale du père, soit 12.000 rs (120 euros) par mois en moyenne. Même si on y ajoute les 6.000 rs (60 euros) que rapporte la vente de quelques tabliers confectionnés par la mère, ce revenu est insuffisant pour assumer les dépenses essentielles, en particulier avec l’entrée de votre filleul dans le cycle scolaire, ses frais devant augmenter avec chaque passage en classe supérieure. C’est pourquoi, dans cette situation difficile, l’école Manasarovar a sollicité Solhimal pour un soutien extérieur.

Grâce à votre aide, votre filleul pourra envisager sa scolarité dans de bonnes conditions et le montant de votre parrainage qui sera versé directement à la Manasarovar Academy déchargera ses parents d’un grand souci.

Mignon petit garçon, intelligent, Tenzin Dhamchoe débute sa scolarité avec entrain.

Ne maîtrisant pas encore l’anglais, Tenzin Dhamchoe se fera aider dans sa correspondance avec vous par la directrice de l’école, Madame Tsultrim Sangmo, en attendant qu’il puisse le faire tout seul.
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 08/06/18