• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.

https://www.youtube.com/watch?v=w_ZXq9Zuok8&feature=youtu.be
Témoignage séisme au Népal
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2017

DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
 
Rss Kristina Rana, Népalaise de 5 ans à la Conscience School
Kristina Rana est une petite Népalaise de 5 ans dont la famille vit à Thakurbaba, un village situé dans le district de Bardiya, à l’ouest du pays. Elle s’apprête à intégrer la Conscience School à Katmandou, la capitale.

Ses grands-parents paternels et maternels, des fermiers, sont originaires de Thakurbaba. Ses parents se sont mariés en 2010. Tous deux ont eu la chance d’être scolarisés : jusqu’en classe X (2de) pour son père, en classe VI (6 ème) pour sa mère. Son père est fermier. Malheureusement il s’adonne à la boisson, y passant le plus clair de son temps et dépensant le maigre revenu familial. Le travail de la terre repose presque entièrement sur la mère de Kristina Rana. Sur un terrain de 25 ares, elle cultive des céréales (blé et riz) et des légumes (choux, épinards...). La récolte assure à la famille son approvisionnement alimentaire pour la quasi-totalité de l’année. Elle possède en outre 1 buffle, 4 chèvres et quelques poules.

La famille de Kristina Rana se compose de 3 personnes :
- Krishna Bahadur Rana, son père, né en 1991,
- Shree Maya Thapa Rana, sa mère née, en 1994,
- Kristina Rana, votre filleule, née le 27 juin 2013 ; Après le jardin d’enfants à la Bardiya Educational Academy, l’école de son village, elle va intégrer la Conscience School de Nayapati à Kathmandou.

Tous les membres de la famille sont en bonne santé si l’on excepte l’addiction du père. Ils vivent dans une maisonnette traditionnelle qui leur appartient, en pierre et en bois, sommairement meublée.

Sans aucun revenu, ils paient les dépenses essentielles en utilisant les minces économies des grands-parents et grâce à l’aide, - 2.000 roupies népalaises* (20 euros) par mois en moyenne- qu’ils recoivent de membres de leur famille. Malgré les multiples interventions extérieures, le père de votre filleule ne s’est pas détourné de l’alcool. Sans soutien extérieur, il n’y a aucune possibilité de fournir une scolarité sérieuse à Kristina Rana. C’est pourquoi, Solhimal s’est mis à la recherche d’un parrainage. L’école Conscience School, située dans le quartier de Nayapati à Katmandou a accepté de la recevoir. Des membres de la famille ont payé les frais d’inscription, dans l’espoir qu’un futur parrainage prenne en charge les frais de scolarité.

Votre parrainage sera d’une très grande aide pour la mère de Kristina Rana, soucieuse de fournir à votre filleule la scolarité qu’elle-même n’a pas eu et désireuse de la voir grandir dans un environnement plus sain. Elle vivra à la Conscience School au milieu de 45 camarades. Votre aide lui permettra d’envisager la suite de sa scolarité dans de bonnes conditions.

Mignonne petite fille, Kristina Rana est particulièrement attachante. Sa maîtresse au jardin d’enfants dit avoir décelé en elle de réelles capacités pour les études. Kristina Rana quant à elle dit vouloir devenir infirmière plus tard.

Vous correspondrez en anglais avec votre filleule par l’intermédiaire du directeur de l’école, Mr Passang Dhondup Lama
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 08/06/18