• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Un beau document proposé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal.

https://www.youtube.com/watch?v=w_ZXq9Zuok8&feature=youtu.be
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2017

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
 
Rss Asis Syangba, 4 ans, vit au sud de Katmandou
Asis Syangba est un petit Népalais de 4 ans de l’ethnie Tamang* qui vit avec sa famille à Dhamile Gaon, un village du district de Sindhuli, au sud-est de Katmandou, la capitale.

Ses grands-parents paternels et maternels sont des fermiers originaires de Dhamile Gaon.

Ses parents se sont mariés en 2012. Aucun d’eux n’a eu la chance de pouvoir être scolarisés. Son père travaille comme ouvrier agricole saisonnier et sur les chantiers de construction. Il reçoit des légumes lorsqu’il travaille dans les champs, ce qui assure, pendant une période, l’approvisionnement alimentaire de la famille. Sa mère est femme au foyer. Ils possèdent en outre 1 boeuf, 1 vache, 5 chèvres et quelques poules.

La famille d’Asis Shyangba se compose de 3 personnes :
- Raj Kumar Syangba, son père, né en 1992,
- Pema maya Bomjan, sa mère, née en 1993,
- Asis Shyangba, votre filleul, né le 7 janvier 2014.

Tous les membres de la famille sont en bonne santé à l’exception de la mère qui souffre des cervicales depuis de longues années.

Ils vivent dans une petite maison d’une pièce unique en terre battue sommairement meublée, La maison ne possède ni eau ni électricité. Les dépenses mensuelles essentielles (nourriture, vêtement...) se montent à 1.200 roupies népalaises** (12 euros) par mois.

Le revenu de la famille est constitué uniquement de ce que gagne le père comme ouvrier agricole et lorsqu’il trouve à s’embaucher sur les chantiers, soit guère que 1.000 rs (10 euros) par mois en moyenne. Ce revenu est tout à fait insuffisant pour subvenir orrectement aux besoins élémentaires de la famille et envisager la scolarité de votre filleul. C’est ainsi que le père vient de gagner Katmandou, dans l’espoir d’y trouver un travail plus rémunérateur. Pour cela, il a été contraint d’emprunter 8.000 rs (80 euros).

Votre parrainage sera versé aux parents d’Asis Syangba. Il améliorera sensiblement les conditions de vie de la famille et leur permettra de fournir à votre filleul l’éducation qu’ils n’ont pas reçue. Ils souhaitent lui faire débuter sa scolarité dès la rentrée prochaine.

Vous correspondrez en anglais avec votre filleul par l’intermédiaire de la responsable des parrainages au sein de notre bureau de Katmandou.
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 08/02/18