• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2016

Rangwang Dronme

Découvrez notre magazine
en ligne.

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA

1ère partie


2ème partie


3ème partie


Diaporama réalisé par Patrice BEHRA, Président de SolHimal
10 jours à Basa dans la famille de ma filleule
BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Edith Groshenny


Diaporama réalisé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal
Retour vers ma famille Népalaise, rencontre des filleul(le)s des ami(e)s, distribution des cadeaux pour les enfants de la part de leur parrain/marraine respectif et distribution d'argent , bénéfice de ventes faites pour les parrainages et l'aide aux villageois selon les besoins des plus démunis.
 
Rss Jamuna Tamang, 6 ans, venue du Langtang étudier à Katmandou
Jamuna Tamang* est une petite Népalaise de 6 ans dont la famille vit à Thulo Shyabru, un petit village situé dans le district de Rasuwa, à environ 150 km au nord-ouest de Kathmandu, la capitale du Népal. Elle est pensionnaire à la Kathmandu Valley School.

Le village de Thulo Shyabru est situé dans le Parc National du Langtang. Cette région est restée à l’écart des grandes vagues de tourisme en raison de sa situation géostratégique non loin de la frontière tibétaine. En 2012, le gouvernement népalais a construit une piste depuis le Tibet jusqu’au gros bourg de Shabru Besi et il y a désormais des bus qui peuvent faire le trajet Kathmandu-Shabru Besi en 1 jour. Il reste ensuite 3 heures de marche pour rejoindre Thulo Shyabru.

Ses grands-parents paternels, des fermiers, sont originaires de Thulo Shyabru. Ses grands-parents maternels, des fermiers eux-aussi, viennent du village voisin de Timure.

Ses parents se sont mariés en 2002. Aucun d’eux n’a eu la chance de pouvoir bénéficier d’une scolarité. Son père est fermier : sur un petit terrain il cultive des céréales (maïs et millet) et des légumes (pommes de terre, choux, épinards...). La récolte assure à la famille son approvisionnement alimentaire pour 4 à 6 mois de l’année. Pendant la saison touristique, le père fait du portage lors des treks dans le Langtang ou la région proche des Anapurna. La mère est femme au foyer et aide son mari aux travaux agricoles. Ils possèdent en outre 5 vaches et quelques poules.

La famille de Jamuna Tamang se compose actuellement de 6 personnes :
- Nyima Wangdue Tamang, son père, né en 1968,
- Dolma Tsering Tamang, sa mère, née en 1976,
- Dawa Dhundup Tamang, son frère, né en 2004. Il est pensionnaire en classe V (CM2) à l’école Shree Srongtsen Brikuti High School à Katmandou. Il bénéficie d’un parrainage via Solhimal,
- Yangchen Dolma Tamang, sa sœur aînée, né en 2006. Elle est scolarisée en classe VI (6ème) à la Pema Dasheling School (établissement situé dans un monastère) de Katmandou
- Tsering Dawa Tamang, sa deuxième sœur, née en 2008. Elle est pensionnaire en classe II (CE1) à l’Uajalo Nepal School de Katmandou,
- Jamuna Tamang, votre filleule, né le 24 mai 2011. Elle vient d’entrer au jardin d’enfants de l’école Kathmandu Valley School.

Tous les membres de la famille sont en bonne santé. Ils vivaient dans une maisonnette de pierre et de boue qui leur appartenait. Elle a malheureusement été détruite lors du tremblement de terre d’avril 2015, Elle s'est effondrée, enterrant sous un amas de pierres et de terre le peu de biens possédés. La grand-mère paternelle de votre filleule a été retrouvée morte sous les décombres. La plupart de leurs bêtes ont aussi péri dans la catastrophe. Après avoir vécu un temps sous une tente, ils ont trouvé désormais refuge dans une petite maison en bois. Les charges d’électricité sont de 400 roupies népalaises* (4 euros) par mois. Les dépenses de base (nourriture, habilement, santé..) se montent à 5.800 rs (58 euros) par mois auxquelles s’ajoutent 4.000 rs (40 euros) de frais de scolarité pour votre filleule. Cette dernière était parrainée mais sa marraine a été contrainte d’interrompre son aide. Les frais de scolarité de son frère sont couverts par son parrainage alors que ses soeurs ont été reçues dans leurs établissements respectifs à titre gracieux.

Le revenu de la famille provient de la vente de quelques denrées agricoles et de ce que gagne le père sur la route des treks, soit 11.000 rs (110 euros) par mois en moyenne. Si ce revenu permettait tant bien que mal d’assumer les dépenses courantes, il est désormais insuffisant avec l’interruption du parrainage de Jamuna Tamang. Il est indispensable qu’elle puisse bénéficier d’une aide extérieure pour continuer sa scolarité.

Mignonne petite fille, souriante, un peu timide, Jamuna Tamang commence sa scolarité avec entrain. Elle apprécie déjà l‘étude de l’anglais et du népalais.

Vous correspondrez en anglais avec votre filleule par l’intermédiaire de Mr Lekshey, coordinateur des parrainages de la région du Langtang
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 12/10/17