• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2016

Rangwang Dronme

Découvrez notre magazine
en ligne.

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN


Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA

1ère partie


2ème partie


3ème partie


Diaporama réalisé par Patrice BEHRA, Président de SolHimal
10 jours à Basa dans la famille de ma filleule
BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Edith Groshenny


Diaporama réalisé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal
Retour vers ma famille Népalaise, rencontre des filleul(le)s des ami(e)s, distribution des cadeaux pour les enfants de la part de leur parrain/marraine respectif et distribution d'argent , bénéfice de ventes faites pour les parrainages et l'aide aux villageois selon les besoins des plus démunis.
 
Rss Norbu Tamang, 17 ans, originaire du Langtang, poursuit ses études à Katmandou
Norbu Tamang est un jeune Népalais de 17 ans de l’ethnie Tamang* dont la famille vit à Timure, un village situé dans le district de Rasuwa, à environ 150 km au nord-ouest de Kathmandu, la capitale du Népal et à 4 km de la frontière tibétaine. Il est en classe XI (1ère) au Reed Model College de Kathmandu.

Le village de Timure est situé dans le Parc National du Langtang. Cette région est restée à l’écart des grandes vagues de tourisme en raison de sa situation géostratégique non loin de la frontière tibétaine. Jusqu’en 2012, il fallait presque 2 jours pour s’y rendre. En 2012, le gouvernement népalais a construit une piste depuis le Tibet jusqu’au gros bourg de Shyabru Besi et il y a désormais des bus qui peuvent faire le trajet Kathmandu-Timuré en 1 jour. Une route est aujourd’hui en construction depuis Katmandou : elle rejoindra directement Timure où s’est ouvert en 2015 le plus gros poste-frontière avec le Tibet.

Ses grands-parents paternels et maternels sont des fermiers originaires de Timure. Ses parents se sont mariés en 1994. Aucun d’eux n’a eu la chance de pouvoir bénéficier d’une scolarité. Son père est fermier: sur un terrain de 20 ares, il cultive des céréales (maïs, orge) et des légumes (pommes de terre, tomates, choux,...). La récolte assure à la famille son approvisionnement alimentaire pour 4 mois. Son père fait aussi office de porteur qui aide à charger et décharger les marchandises qui transitent entre le Népal et le Tibet près du poste-frontière. Sa mère est femme au foyer et aide son mari aux travaux agricoles. Elle confectionne aussi à l’occasion des ceintures et bonnets traditionnels qu’elle s’efforce de vendre.

La famille de Norbu Tamang se compose de 6 personnes :
- Karchung Tamang, son père, né en 1964,
- Choezom Tamang, sa mère née en 1966,
- Tsering Choedon Tamang, sa soeur, née en 1995. Elle termine une licence de gestion au Geetanjali College
de Katmandou,
- Sonam Tsering, son frère, né en 1998. Il est fermier. Marié, il vit avec sa famille,
- Norbu Tamang, votre filleul, né le 12 avril 2000. Il est en classe XI (1ère) au Reed Model College de Katmandou,
- Buchhung Tamang, son deuxième frère, né en 2007. Il est en classe III (CE2) à l’école Namgyal Middle School de Katmandou. Il bénéficie d’un parrainage via Solhimal.

Tous les membres de la famille sont en bonne santé à l’exception de la mère qui souffre d’asthme et a des problèmes gynécologiques. Son état général s’est détériorée ces derniers mois, l’obligeant à réduire son activité. Ils vivaient dans une maisonnette en pierre et en bois qui a malheureusement été détruite lors du terrible tremblement de terre d’avril 2015. Ils l’ont provisoirement reconstruite, la dotant d’un toit de tôle. Les charges d’électricité se montent à 500 roupies népalaises** (rs) par mois (5 euros). Les dépenses de base (nourriture, vêtement, santé..) sont de 6.500 rs (65 euros) mensuelles auxquelles s’ajoutent 1.800 rs (18 euros) de frais de scolarité pour votre filleul et 1.700 rs (17 euros) pour ceux de sa soeur. Norbu Tamang était parrainé mais son parrain a été contraint d’intrrompre son aide. Fort heureusement, les frais de scolarité de son jeune frère sont couverts par son parrainage.

Le revenu de la famille repose sur la vente de quelques denrées agricoles et du travail de portage du père, soit 13.000 rs (130 euros) par mois en moyenne. Si ce revenu permettait tant bien que mal jusqu’à aujourd’hui d’assumer les dépenses courantes, il est désormais insuffisant avec l’interruption du parrainage de Norbu Tamang. De plus, son père est de plus en plus sollicité par les soins à apporter à son épouse.

Votre parrainage sera remis aux parents de Norbu Tamang et les déchargera d’un grand souci. Il lui permettra de poursuivre sa scolarité dans de bonnes conditions.

Jeune homme calme, Norbu Tamang obtient des résultats encourageants en classe. Sa matière préférée est le Népalais. Pendant son temps libre, il aime beaucoup jouer au football. Il voudrait travailler dans la gestion commerciale plus tard.

Vous correspondrez en anglais avec votre filleul par l’intermédiaire de Mr Lekshey, coordinateur des parrainages de la région du Langtang et des responsables de notre bureau de Katmandou.
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 12/10/17