• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
L'école de Thuman - Népal

Chantier fin Novembre 2016

Rangwang Dronme

Découvrez notre magazine
en ligne.

Témoignage séisme au Népal
DHORPATAN

Diaporama chantier solidaire cueillette des plantes à Dhorpatan septembre/octobre 2015

BASA

1ère partie


2ème partie


3ème partie


Diaporama réalisé par Patrice BEHRA, Président de SolHimal
10 jours à Basa dans la famille de ma filleule
BASA


Diaporama réalisé par Marie Christine PACHOD, marraine, sur le Népal 7 mois après le séisme et sur son séjour à Basa
Edith Groshenny


Diaporama réalisé par Edith Groshenny, marraine de SolHimal
Retour vers ma famille Népalaise, rencontre des filleul(le)s des ami(e)s, distribution des cadeaux pour les enfants de la part de leur parrain/marraine respectif et distribution d'argent , bénéfice de ventes faites pour les parrainages et l'aide aux villageois selon les besoins des plus démunis.
 
Rss Denish Rai, Népalais de 11 ans, originaire du Solukhumbu
Denish Rai est un jeune Népalais de 11 ans de l’ethnie des Rai* qui vit avec sa famille à Katmandou, la capitale. Il est en classe V (CM2) à la Vidhya Sanskar School.

Ses grands-parents paternels et maternels sont des fermiers originaires de Basa, dans le district montagneux du Solukhumbu, à l’est du Népal. Pour se rendre à Basa, il faut prendre un bus à Katmandou qui après une journée de route arrive à Jiri où la route carrossable se termine. Il faut ensuite marcher pendant cinq à six jours. Il est également possible de prendre un petit avion sur une ligne intérieure Katmandou-Phaplu et 12 heures (ou 2 jours) de marche sont ensuite nécessaires pour rejoindre le village.

Ses parents se sont mariés en 2006. Tous deux ont pu bénéficier d’une scolarité : jusqu’en classe IX (4ème) pour son père, en classe X (2de) pour sa mère. Son père était fermier : sur un petit terrain de 15 ares, il cultivait des céréales et des légumes. Il possède en outre 2 boeufs, une vache et quelques poules. Le tremblement de terre d’avril 2015 (qui a fortement endommagé leur maison) et le désir de fournir à leurs enfants la meilleure éducation, a conduit les parents de Denish Rai à gagner Katmandou il y a quelques mois. Son père travaille dans une agence de trek : il est porteur lors de la saison. Il retourne aussi parfois à Basa et participe avec les membres de sa famille aux travaux agricoles. Sa mère est femme au foyer.

La famille de Denish Rai se compose de 4 personnes :
- Ganesh Bahadur Rai, son père, né en 1980,
- Santi Kala Rai, sa mère, née en 1983,
- Denish Rai, votre filleul, né le 16 janvier 2007. Il est en classe V (CM2) à la Vidhya Sanskar School,
- Aliza Rai, sa soeur, née en 2013. Elle est en maternelle.

Tous les membres de la famille sont en bonne santé. Ils vivent dans le quartier de Dhapasi, dans un logement d’une pièce unique sommairement meublée. Le loyer est de 4.200 roupies népalaises** (42 euros) par mois, charges d’eau et d’électricité comprises. Les dépenses mensuelles essentielles (nourriture, vêtement, santé...) se montent à 3.700 rs (37 euros) auxquelles s’ajoutent 3.200 rs (32 euros) de frais de scolarité pour votre filleul et 2.200 rs pour ceux de sa soeur. Denish Rai était parrainé jusqu’à la fin de l’année dernière, mais sa marraine a interrompu soudainement son aide.

Le revenu de la famille est constitué uniquement de ce que gagne le père comme porteur, soit 7.000 rs (70 euros) par mois en moyenne. Ce revenu est très insuffisant pour subvenir aux besoins essentiels de la famille et payer les frais de scolarité de votre filleul. De plus, ses parents ont été contraints d’emprunter 250.000 rs (2500 euros) en 2015 pour payer les frais de reconstruction de la maison familiale à Basa et les dépenses relatives à leur installation à Katmandou. La somme reste encore entièrement à rembourser.

Votre parrainage sera versé au père de Denish Rai. Il améliorera sensiblement les conditions de vie de la famille et permettra à votre filleul d’envisager la suite de ses études dans de bonnes conditions.

Garçon doté d’un bon caractère, attentif et sérieux, Denish Rai est aussi un bon élève : il se classe ainsi régulièrement parmi les 10 premiers des 150 élèves que comporte son école. Ses matières préférées sont les scientifiques. Pendant son temps libre, il aime faire du vélo. Il voudrait devenir médecin plus tard.

Vous correspondrez en anglais avec votre filleul par l’intermédiaire des responsables de Basa Foundation
 
 
 
Aucune note
Ecrit par: SolHimal Le: 15/02/17